Concert d’ouverture
Vendredi 2 octobre 2020, 20h30
Tour Eiffel – Salon Gustave Eiffel

 

Benjamin Bernheim, ténor
Carrie-Ann Matheson,
piano

Hector Berlioz
Les nuits d’été, Op. 7

Henri Duparc
« L’invitation au voyage », « Phidylé », «  La vie antérieure »

Reynaldo Hahn
« L’Heure exquise »

Charles Gounod
« L’Absent »

Francis Poulenc
« Voyage à Paris »

Giuseppe Verdi
Macbeth, « Ha, la paterna mano »

Gaetano Donizetti
L’Elisir d’amore, « Una furtiva lagrima »

Ce concert sera diffusé sur C8 le lundi 28 décembre 2020 à 00h30.

         


 

avec la participation de la soprano Florie Valiquette, invitée par les artistes dans le cadre du programme Momentum, créé-fondé-organisé par Barbara Hannigan afin de participer au développement de carrière de jeunes artistes. Elle interprètera :

Francis Poulenc
« Les Chemins de l’amour »

Reynaldo Hahn
« A Chloris »

Léo Delibes
« Les Filles de Cadix »

Deuxième concert
Jeudi 22 octobre 2020, 19h00
Sainte-Chapelle

Andreas Scholl, contre-ténor
Tamar Halperin, clavecin

Suite à la mise en place d’un couvre-feu à partir de 21h00, le concert débutera désormais à 19h00. Votre billet reste valable. Présentez-vous à partir de 18h00 au 10, boulevard du Palais.
Du fait des mesures de distanciation sociale, nous ne pourrons malheureusement pas assurer le placement libre comme prévu initialement. Par avance merci de conserver votre masque tout au long du concert et lors des déambulations dans l’enceinte du Palais de Justice.
Durée du concert : 1h environ

Henry Purcell
« Music for a While »

John Dowland
« Floe My Tears », « Come Again, sweet love doth now invite »,  « I Saw My Lady Weep »,  « I care Not for These Ladies »

Henry Purcell
Ground en ré mineur, Z D222

Robert Johnson
« Have You Seen the Bright Lily Grow? »

John Dowland
« In Darkness Let Me Dwell »

Henry Purcell
Sarabande de la Suite n° 2 en sol mineur, ZT 661
Ground en do mineur, ZT 681
« An Evening Hymn »

Antonio Vivaldi
Nisi Dominus, « Cum dederit »

Johann Sebastian Bach
La Passion selon saint Mattieu, « Buss und Reu », « Erbarme dich, mein Gott »

Tamar Halperin
« Baustelle » – variation sur le Menuet de la Partita en sol majeur, BWV 829 de J. S. Bach

Antonio Vivaldi
Cantate Cessate o mai cessate

Troisième concert
Mardi 15 juin 2021 / 20h30
Église Saint-Germain-des-Prés

La Chimera
Bárbara Kusa
, soprano

Luis Rigou, flûtes andines et chant
Eduardo Egüez, théorbe et direction
Chœur Mélanges
Ariel Alonso, chef de chœur

Le concert est reporté au mardi 15 juin 2021 à 20h30. Votre billet reste valable. Présentez-vous à partir de 20h00 à l’entrée de l’église.
Du fait des mesures de distanciation sociale, nous ne pourrons malheureusement pas assurer le placement libre comme prévu initialement. Par avance merci de conserver votre masque tout au long du concert et lors des déambulations à l’intérieur de l’église.
Durée du concert : 1h environ

Anonyme colonial sud-américain
« Hanacpachap » (Pérou)

Anonyme basé sur le yaravi « Ojos Azules »
« En aquel amor » (Pérou – Bolivie) – Texte de San Juan de la Cruz (1542–1591)

Codex Martínez Compañón (c.1782–1785)
Tonada La Despedida – Tonada El Huicho de Chachapoyas (Pérou)

Anonyme
« Iesu Dulcissime » (Bolivie) – « Letania moxos »

Codex Zuola
« Mueros estáis » – Texte de Lope de Vega (1562–1635)

Eduardo Egüez
« Alleluia »

Ariel Ramírez (1921-2010)
Misa Criolla (Argentine)
Kyrie – Gloria – Credo – Sanctus – Agnus Dei

 

Concert de clôture
Lundi 18 octobre 2021 / 20h00
Théâtre de l’Œuvre

Lambert Wilson, baryton

Roger Muraro, piano

Le concert est reporté au lundi 18 octobre 2021 à 20h00. Votre billet reste valable.

Guy Ropartz
Quatre Poèmes d’après l’Intermezzo d’Heinrich Heine

Maurice Ravel
Cinq mélodies populaires grecques
« Chanson de la mariée », « Là-bas vers l’église », « Quel galant m’est comparable », « Chanson des cueilleuses de lentisques », « Tout Gai ! »

Don Quichotte à Dulcinée
« Chanson Romanesque », « Chanson Épique », « Chanson à boire »

Francis Poulenc
« Bleuet », « Hôtel », « Toréador »

Samuel Barber
« The Daisies », « With Rue my Heart is Laden », « Bessie Bobtail », « Now Have I Fed and Eaten up the Rose », « Solitary Hotel »

Kurt Weill
« Es Regnet »
Love Life, « This is the Life »