Concert d'ouverture

4 juin // tour Eiffel - Salon Gustave Eiffel

JULIE FUCHS, ALPHONSE CEMIN

Pour beaucoup, la tour Eiffel symbolise Paris. Œuvre originale d’un centralien, Gustave Eiffel, construction métallique au cœur de la modernité de ce XIXème siècle qui découvre un matériau nouveau, préféré à la pierre par souci d’économie, joyau de l’Exposition universelle de 1889, elle attire encore aujourd’hui 6 à 7 millions de visiteurs par an.
Cette année c’est Julie Fuchs qui se love dans les bras de la Tour Eiffel. Elle appartient à cette nouvelle génération de chanteuses lyriques françaises qui se produisent sur les scènes internationales. La jeune diva a connu un début d’année particulièrement prometteur avec la sortie de son disque Mademoiselle chez Deutsche Grammophon.
Ce soir, dans une première partie elle s’attaque à Mozart, Rossini, Puccini, Fioravanti. La deuxième partie est moins classique et nous réserve quelques surprises.

Réserver
Deuxième concert

13 juin // L'Olympia

L'OLYMPIA SYMPHONIQUE

L’Olympia, salle mythique et populaire qui appartient au patrimoine parisien, a, au cours de toutes ces décennies, accueilli les stars de la scène musicale française et internationale. Elle n’est pas spécialement dédiée au classique. L’édition 2019 du Festival de Paris, se place sous le signe des mélanges inattendus. Le concert du 13 juin en témoigne. C’est un festival dans le Festival. Sur scène, un orchestre symphonique  sous la direction d’Yvan Cassar pour accompagner les plus grands artistes de la scène lyrique et de la scène pop.
Au programme Bach, Leonard Cohen, Bizet, Johnny, Bernstein, Queen, les Beatles.
Tous les chemins de la musique peuvent amener au classique. Tous les chemins de la musique viennent du classique.

Réserver
Soirée Jeunes talents

22 juin // Musée de la Vie Romantique

JEFF COHEN, VICTORIA JUNG, SAHY RATIA

Le Musée de la Vie Romantique accueille le 22 juin le troisième concert du Festival de Paris 2019. Hôtel particulier, planté au cœur de la nouvelle Athènes, dans le IXè arrondissement, c’était la maison d’un peintre hollandais, Ary Scheffer, qui y vécut de 1830 à 1858. Il y recevait beaucoup d’artistes, en particulier son amie George Sand, qui fut aussi la compagne de Frédéric Chopin pendant neuf ans.
Au cœur d’une exposition consacrée au Paris romantique et en particulier aux Salons Littéraires, le pianiste américain Jeff Cohen accompagne de jeunes chanteurs dans des duos d’amour. Au programme Donizetti, Gounod, Bizet et quelques surprises.

Réserver
Concert de clôture

27 juin // Sainte-Chapelle

VOCES SUAVES

Le 27 juin, au terme de cette promenade dans les XIXè et début du XXè siècle parisiens, nous remontons le temps jusqu’au XIIIè siècle pour clore cette année encore le Festival de Paris dans un des joyaux des Monuments Nationaux, un des plus visités : la Sainte-Chapelle. Au cœur de l’île de la Cité, dans un des plus vieux quartiers de Paris, elle constitue, avec la Conciergerie, l’un des vestiges du Palais de la Cité.
Nous revenons au sacré et au baroque avec le Miserere d’Allegri et le Stabat Mater de Scarlatti, interprétés par le groupe helvétique Voces Suaves.

Réserver